Breaking News

Comment fonctionne la puissance d’un vélo électrique ?

Aussi connu sous le nom du vélo à assistance électrique, le vélo électrique est équipé d’un moteur (d'une puissance) qui aide le conducteur dans ses efforts. Avec une puissance pouvant produire jusqu’à 90% de l’énergie qui fait avancer le vélo, vous n’avez qu’à accompagner le mouvement de pédalage. Un système qui vous permet d’aller plus loin sans vous fatiguer. Découvrez dans cet article comment fonctionne la puissance d’un vélo électrique.

La puissance d'un vélo électrique, comment fonctionne t-elle ?

Avant de trancher sur le mode de fonctionnement, il est important de signaler que le vélo électrique n’est pas aussi différent du modèle classique, à quelques détails près. Sur un vélo électrique, vous verrez les mêmes éléments qu’un vélo normal c’est-à-dire un guidon, deux roues, un cadre, les éléments de freinage, les accessoires de vitesse et une chaîne de transmission. Seulement qu'ici, la mise en route du vélo électrique se fait en fonction de la vitesse de rotation des pédales et de la vitesse du vélo. Mais comment utiliser la puissance d'un vélo électrique? C’est simple. Sachez que lorsque vous ne pédalez pas, le moteur reste inactif. Quand vous démarrez, la puissance fournie par le moteur augmente pour faciliter votre départ. Au démarrage, la puissance au pédalage se remet de façon automatique au dernier niveau utilisé. Vous pouvez ainsi stimuler ou réduire la puissance en utilisant le tableau de bord qui se trouve sur le guidon.

Soyez maître de vos efforts

Grâce à sa puissance, c’est le vélo qui s’adapte à vous, et non l’inverse. C'est qui va déterminer la puissance de l’assistance électrique du vélo. Et donc, vous pouvez alterner, à comme bon vous semble, efforts et détente au cours de votre promenade. Mais faites attention à l’excès d’enthousiasme. En effet, la puissance électrique vous permettra d’atteindre facilement des vitesses plus élevées que celles auxquelles vous êtes habitué.

Pour rappel, la puissance du vélo électrique est légalement limitée à 25Km/h. Et dès que cette vitesse est atteinte, la puissance diminue de manière progressive. En ce qui concerne le démarrage, la sensation est totalement différente par rapport à un vélo classique. C'est pourquoi il est conseillé d’utiliser le premier niveau d’assistance pour vos départs.